éducation

8 phrases à ne pas dire à ses enfants

Ne pas faire d’erreurs dans l’éducation de nos enfants est un défi gratifiant mais c’est aussi un des plus difficiles !  Nous faisons en sorte en tant que parents de s’assurer des besoins essentiels de nos enfants en créant un foyer sûr, en leur donnant à manger, en les soignant, en pensant à leur avenir scolaire et financier…

En nous concentrant sur ces besoins essentiels, nous oublions parfois  les besoins émotionnels de nos enfants qui eux aussi peuvent avoir un impact significatifs dans le développement et le bien-être de nos enfants.

Pour être plus spécifique, il nous arrive parfois de dire des choses à nos enfants sans nous rendre compte de leur impact à long terme sur leur amour propre et leur confiance.

C’est pour cela que je veux dans cet article parler des phrases que nous ne devrions jamais dire à nos enfants. Car au final la seule chose que nous souhaitons c’est qu’ils soient heureux.

 

1. Je te promets que nous pourrons partir en vacances cette année.

vacaciones

Pour un enfant une promesse est très importante et il faut donc prendre garde à ne pas faire des promesses qu’on ne va pas tenir. Si c’est le cas, l’enfant ne va plus croire ce que disent ces parents et cela va engendrer une perte de confiance en eux.

Si vous avez promis des vacances à vos enfants mais que vous ne pouvez plus pour des raisons financières ou autres, il vaut mieux chercher une alternative car pour votre enfant une promesse a beaucoup de valeur.

2. Cet enfant le fait mieux que toi

Comparer la réussite de son enfant à celle des autres eut avoir un très grand impact sur la capacité de votre enfant à former des relations avec des personnes de son âge.  Au lieu de comprendre la valeur des liens et de l’amitié, les enfants auront tendance à considérer les autres enfants comme des rivaux qu’il faut battre.

Cela affecte non seulement son développement social mais aussi la manière dont il sera perçu par les autres enfants.  De plus, comparer son enfant aux autres peut créer des problèmes de confiance en soi dans le future car il aura toujours besoin que les autres valident ses actions.

3.  Ne me fais pas honte 

Ces phrases dites sans vraiment d’arrières pensées qui ont pour but de demande à l’enfant d’arrêter de faire quelque chose ont pourtant un tout autre impact. En utilisant des phrases comme « tiens-toi bien ne me fais pas honte » on court le risque de blesser notre enfant émotionnellement et de freiner sa capacité à faire face aux critiques et à accepter les compliments.

Les enfants qui entendent des phrases de ce type seront probablement constamment en quête de validation auprès des autres et cela peut créer des problèmes plus tard dans leur vie sentimentale d’adulte.

 comparacion

4. Si tu ne finis pas ton assiette, tu ne seras jamais fort et grand

C’est une phrase prononcé souvent sur un ton léger et qui fait partie de notre langage courant avec les enfants.  Même si elle ne part pas de mauvaises intentions, les psychologues disent qu’elle peut avoir un impact négatif sur nos enfants.

En effet, les troubles alimentaires ou autres rejets de certains aliments viennent souvent de l’enfance. Il y a peu la marraine de mon fils m’a raconté qu’elle ne mange pas aujourd’hui de fruits et de légumes  et c’est très probable que cela soit dû au fait que quand elle était petite  ses parents ne la laissait pas se lever de table jusqu’à qu’à qu’elle ait tout fini.

Cette histoire m’a marque et depuis je fais très attention à ce que je dis à mes enfants.

Ces phrases paraissent innocentes mais en fait il s’agit d’une forme de manipulation déguisée pour obtenir un certain résultat et cela peut avoir pour résultat que les enfants donnent trop d’importance aux aliments et aux conséquences de ne pas en manger certains.

Par contre, c’est beaucoup plus intéressant d’encourager les enfants à manger certains aliments en leur vantant les bénéfices pour la santé ou en rendant le processus de manger plus amusant et moins important.

5. Tu es comme ton père (ou ta mère)

sad-kid

Cette phrase peut avoir des conséquences importantes pour son enfant, surtout dans certaines circonstances.

De manière générale il vaut mieux éviter, même si c’est dit sur un ton humoristique. Cela peut créer chez les enfants une vision négative de ses parents.

Cela peut aussi engendrer de la distance entre les enfants et les parents et encore plus quand la phrase est dite dans un accès de colère car cela démontre que la relation n’est pas saine. En plus ce n’est pas bon d’impliquer un enfant dans un conflit d’adultes. De manière inconsciente l’enfant peut se sentir alors responsable de ce conflit et son amour propre peut s’en trouver affecté.

Avec tout ça à l’esprit, évitez les comparaisons peu favorables et remplacez-les par des critiques constructives.

6. Je ne veux plus t’entendre

Les enfants peuvent être parfois insupportables et en tant que parents nous devons trouver le moyen de gérer leur comportement en fonction de la situation rencontrée.

Nous ne devons surtout pas créer des limites qui empêchent à nos enfants de s’exprimer ou essayer de freiner leurs bêtises qui souvent sont signes d’intelligence et de créativité.

Au contraire nous devons les motiver, leur dire que nous voulons les écouter, peu importe les circonstances. Sinon en leur disant cette phrase vous leur transmettez inconsciemment un message qui dit que vous n’aimez pas leur présence.

Pour un esprit en développement comme celui d’un enfant, cela générera un sentiment de culpabilité et les enfants pourront avoir des difficultés à distinguer entre quelque chose de vrai et une phrase en l’air dite sous le coup de l’émotion.

7. Si tu fais ça pour moi, je t’aimerai pour toujours

Le problème avec cette phrase est manifeste car l’amour pour nos enfants est supposé inconditionnel. EN effet ce type de phrase dite sur le ton de la rigolade suggère que l’amour d’un parent pour son enfant est sujet au comportement de cet enfant. Ceci peut engendrer de grandes complications par la suite pour l’enfant qui crée des relations.

Cette phrase utilisée souvent peut aussi  convertir les enfants en des personnes soumises qui essaient toujours de faire plaisir aux autres sans penser à leur propre plaisir. C’est un grand risque pour un enfant et c’est pour cela qu’il faut vraiment éviter ce type de phrases.

Au lieu de ça il faut toujours leur rappeler que malgré son comportement nous les aimons et les aimerons toujours.

8. Quand j’avais ton âge, je faisais ça beaucoup mieux

nino-sad

Un enfant de moins de 6 ans perçoit ses parents quasiment comme des dieux et dire ce genre de phrases à vos enfants influence fortement votre enfant.

 

SI vous faites constamment référence à vos succès de quand vous étiez petit, votre enfant peut se sentir rabaissé et peut freiner son développement adulte dans le futur.  En effet votre enfant sera toujours en quête de validation et se comparera constamment avec les autres.

Cette phrase est donc à éviter pour ne pas que vos enfants deviennent des adultes toujours à la recherche de l’approbation des autres.